19 Déc

Ouverture de rhetorique.org

Depuis le 18 décembre 2008, le site www.rhetorique.org s’est ouvert. Il s’agit d’une plate-forme francophone d’informations et de débats académiques sur la rhétorique et/ou l’argumentation que j’ai construite avec le soutien de plusieurs chercheurs internationaux. Les traits de parenté avec ce site sont évidemment nombreux… L’ouverture du site a été annoncée à plus de 130 chercheurs qui ont eu affaire à la rhétorique et à l’argumentation. J’espère que la sauce prendra et que le site sera non seulement fréquenté mais alimenté par des équipes de recherche. Time will tell.

FacebookTwitterGoogle+LinkedInEmailPrintPartager
14 Août

Narratio et argumentation

Argumentation et narration (ss. la dir. d'E. Danblon & al.)

Paru en septembre 2008, ce chapitre du livre « Argumentation et narration » (éd. de l’ULB) tente de faire le point sur la nature argumentative de la narratio, cette partie de plan rhétorique (dispositio) entre l’exorde et la confirmation.

En toute franchise, ce n’est pas mon meilleur écrit – trop théorique et trop abstrait à mon goût – mais il me semble que j’y soulève un point qui mérite quelque intérêt: « la question essentielle du statut extraordinairement convaincant du « fait » construit en discours », selon Emmanuelle Danblon qui signe la préface. Ce qui me permet de proposer une démarche d’inspiration herméneutique pour rendre compte de l’argumentativité d’un récit apparemment neutre.

La quatrième de couverture :

Au cœur de la modernité, il serait vain de discuter le fait que l’argumentation et la narration relèvent de deux registres de discours bien distincts.

D’un côté, la narration a pour fonction de représenter des événements, de donner du sens à une situation, de construire un récit auquel une communauté ou un individu peut s’identifier. Ainsi, la narration aurait pour visée première, essentielle, de donner du sens au monde, individuellement ou collectivement.

D’un autre côté, l’argumentation est reconnue comme une fonction supérieure du langage, dont la visée complexe est de convaincre ou de persuader autrui, et cela, le plus souvent, en vue de lui faire prendre une décision.

Pourtant, au-delà de cette distinction essentielle, les traditions philosophiques, linguistiques mais aussi psychologiques ou juridiques, n’ont jamais manqué d’observer des liens, des interactions et même parfois des rapprochements spectaculaires entre narration et argumentation. Questionner ces liens revient essentiellement à réévaluer notre vision de la rationalité, mise en œuvre par la parole publique. Au-delà d’un clivage figé et, pour tout dire, artificiel entre raison logique et émotions romantiques, se trouve manifestée une raison rhétorique qui sait mettre en récit ses arguments et incarner ses décisions dans l’expérience humaine.

L’enquête qu’on va lire à travers des contributions de diverses disciplines montre très concrètement que la puissance heuristique de la narration est un levier indispensable à toute pratique de l’argumentation. Mais elle montre aussi que si les deux registres concourent ensemble à une rationalité pleinement incarnée, ils ne se confondent jamais totalement.
La table des matières (pdf)